Pour utiliser le Compte Personnel de Formation (CPF) de manière efficace, il est essentiel de bien comprendre son fonctionnement.

 

 Un compte d’heures rechargeable chaque année

Le compte d’heures est crédité chaque début d’année au vue de vos déclarations sociales de l’année précédente.
Il est plafonné à 150 heures.

  • S'il s'agit d'un travail à temps plein,
    le CPF est crédité de 24 heures par an jusqu’à un cumul de 120 heures, puis de 12 heures par an
  • S'il ne s'agit pas d'un travail à temps plein toute l’année, (prise de poste en cours d’année, temps partiel ou CDD…) 
    les heures sont calculées proportionnellement à la durée de travail de l’année précédente.

Les heures CPF se cumulent avec les heures DIF disponibles au 31 décembre 2014.

BON A SAVOIR : L’entreprise doit informer le Fafiec chaque année, avant le 1er mars, de la durée de travail de tous les salariés.

 

Une démarche à l’initiative du salarié

C’est le salarié qui décide d’utiliser son compte personnel de formation.
Il peut le mobiliser, en tout ou partie :

  • Pendant le temps de travail, avec maintien du salaire. L’accord de l’entreprise est alors nécessaire.
  • En dehors du temps de travail, sans rémunération ni versement de l’allocation de formation.

 

Une liste précise d'actions possibles

La liste des formations varie selon votre statut (salarié ou demandeur d’emploi), votre région et votre secteur d’activité. Consultez la liste des actions éligibles au CPF sur le site wwww.moncompteformation.gouv.fr ou sur notre moteur de recherche.

 

Un rôle clé pour l’entreprise : informer

Votre entreprise se doit d’informer, conseiller et guider tous les collaborateurs sur l’utilité du CPF pour l’entreprise et sur ses modalités de mise en œuvre.

  • Les salariés : remettez-leur les supports d’information conçus par le Fafiec : le guide et la fiche « Le CPF à l’usage des salariés : pas à pas ».
  • Les managers de proximité : l’entretien professionnel est le moment idéal pour qu’ils présentent le CPF aux salariés de l’entreprise et co-construisent des projets de formation.
  • Les représentants du personnel : au plus près des salariés de l’entreprise, les représentants du personnel sont des relais de sensibilisation privilégiés sur l’utilité du CPF.

 

Financé par le Fafiec ou par votre entreprise

  • Votre entreprise compte moins de 11 salariés :
  • Votre entreprise n’a pas à verser de contribution CPF mais vos collaborateurs peuvent utiliser leur CPF en bénéficiant d’un financement du Fafiec.
  • Votre entreprise compte 11 salariés ou plus :
  • Votre entreprise doit consacrer 0,2% de sa masse salariale au CPF.
      • Si vous versez cette contribution au Fafiec, les frais de formation de vos collaborateurs sont pris en charge par le Fafiec : frais pédagogiques (à hauteur du nombre d’heures CPF disponibles et dans la limite d’un plafond), une partie du salaire pour les heures sur le temps de travail et sous condition les frais annexes (transport, hébergement, repas).
      • Si vous gérez en interne la contribution CPF (en application d’un accord collectif d’entreprise d’une durée de 3 ans), les frais de formation sont pris en charge par votre entreprise.

 

Le financement du CPF

 

BON A SAVOIR : Si les heures CPF du salarié sont insuffisantes pour financer intégralement la formation, un financement complémentaire peut être accordé :